[:en]


HOW TO

HOW TO CHOOSE YOUR CHINO FOR THIS SUMMER

Mr Stéphane Diarra gives us some tips about choosing a chino, the essential piece in summer, which can be adaptable to every style


GUERRISM - SOMEWHERE IN BROOKLYN - NEW YORK CHINO

Somewhere in Brooklyn, New York, Photo from Guerrism


 Words by Mr Stéphane Diarra, Paris Editor, MR AFROPOLITAN


[dropcap style= »light »]T[/dropcap]he sun is now coming up and as a consequence we need to adapt our dressing accordingly. Most of my customers seem a bit clueless when sunny days are back. What style of pants to choose, how to stay stylish while remaining relaxed without having to go for jeans? The answer is simple, go for a Chino!

This item is absolutely essential in summer and you are never going to regret your choice, the chino is very adaptable. Please have a look on the different styles of chinos existing so far and find out how to adapt it not only to your style but also to your body.


DIFFERENT TYPES OF CHINOS

CHINO SUIT

Mr Devon Scott of Devon Scott NY , Photo from Guerrism



The casual one

These are like the cheapest ones, who first of all, distinguished themselves by a visible seam on the inside and outside, a lower quality and low size tissue. A washout (sometimes not that much successful) is also visible around the knees, pockets and ankles: they are more for casual outfits with plaid shirts or oxford. As an advice, please avoid dress shirts cotton poplin, which would make a real contrast with these chinos.

 Workwear chino

The workwear chinos have a similar style but with a real quality: they are made from a cotton twill (gabardine in French) more rigid and robust. The cut is probably more original with some more space at the thighs for comfort (they are supposed to be used occasionally and for work). The size is generally lower. They are most of the time worn with shirts chambray, flannel plaid shirts, boots and everything who can be associated to this register of bashed workwear.  Honestly, that is not so different from what you will wear with casual chinos, but workwear chinos will definitely make the difference.

 Sharp Chino

The difference with sharp chinos is the invisible seams inside and outside. They usually have a higher-waist and a more qualitative fabric with a centre crease. They are also softer in terms of length because the hem is not done. They can be worn for a preppy look with a polo or oxford shirt and in more formal attire, with such a shirt in poplin cotton. Because of their tall size, they can’t match with t-shirts and pants shirts outputs, ever (avoid shirts and denim chambray).


HOW TO WEAR YOUR CHINO?



THE TOUCH, WHICH WILL MAKE THE DIFFERENCE


CHINO - COLOR - SHAUN PAIGE

Mr Shaun Paige, Photo from Guerrism



Low waist

Tall one, or skinny ones will have to take slim jeans, low waist. The slim fit is suitable for thin legs while the low size allows longer legs. Here is the explanation: extend the legs used to give the illusion of grandeur, which is obviously useless when you are already tall.

The central fold issue

The central fold (straight wire) enables to thin the silhouette quite easily. The argument is quite logical: the relief created by the fold gives the impression that there is less material compared to the flat. But there is only one problem: in a profile position, the chino will look like wider. Which is not a big deal because you won’t be able to notice it straight away. This central fold is also characteristic of being formal and match perfectly with a blazer: it allows to pass a casual chinos to a formal one for business, almost suitable for office if the colour is sober and the jacket that goes with well chosen. Avoid this by pressing the central fold for the weekend: your chino will look like too formal.

Don’t go for a central fold and you will have your two legs immediately not that beautiful to look at (especially for men with arched knees)

Bottom width and length chino

The width of pants down is a variable question: it mostly depends of the foot and the size of your shoe. If you are more traditional: the pants are supposed to cover your shoelace in a formal setting, which is still a big opening (21 centimetres wide). If you’re more a man of the 21-century: the pants will be worn very low (comes down above the malleolus of the ankle) and width will vary between 17 and 18 centimetres. A hem with reasonable dimensions, and a nice central fold.  Clearly, choose a width that creates value for your shoes. The main rule is that they don’t look like as big as clown feet. Speaking about the hem, 3centimeters are definitely all right. Stay quite light there.

Now gentlemen, make your choice and the good one!


[:fr]

HOW TO

CHOISIR SON CHINO CET ÉTÉ

Mr Stéphane Diarra nous donne des conseils pour choisir son chino, la pièce incontournable en période estivale qui s’adapte à toutes les mises


GUERRISM - SOMEWHERE IN BROOKLYN - NEW YORK CHINO

Somewhere in Brooklyn, New York, Photo from Guerrism


 Words by Mr Stéphane Diarra, Paris Editor, MR AFROPOLITAN


[dropcap style= »light »]L[/dropcap]e soleil refait parler de lui et en toute logique nous nous devons d’adapter notre dressing en conséquence. La plupart de mes clients semblent un peu désemparés lorsque les beaux jours sont de retour. Quel style de pantalon choisir, comment rester élégant tout en restant décontracté sans avoir à opter pour un jean ?  la réponse est simple , misez sur le chino !

C’est la pièce incontournable en période estivale et il s’adapte à toutes les mises, découvrez les différents styles de chino existants et comment les adapter non seulement à votre style mais aussi à votre morphologie.


Les différents types de chinos

CHINO SUIT

Mr Devon Scott of Devon Scott NY , Photo from Guerrism



Chino Casual

Ce sont un peu les chinos entrée de gamme à tout faire, qui se distinguent d’abord par une couture visible à l’intérieur et à l’extérieur, un tissu de moins bonne qualité et une taille basse. Un délavage (parfois moyennement réussi) est aussi visible autour des genoux, des poches et des chevilles: ils se destinent à des tenues casual avec des chemises à carreaux ou en oxford. Evitez les chemises habillées en popeline de coton qui contrasteraient trop avec ces chinos.

Chino WORKWEAR

Les chinos workwear ont un style similaire, mais avec une vraie qualité derrière: ils sont confectionnés à partir d’un twill de coton (gabardine) bien plus rigide et robuste. La coupe est probablement plus originale avec parfois plus d’espace au niveau des cuisses pour le confort (ils sont censés avoir un but utilitaire et servir pour le travail). La taille est généralement plus basse. Ils se portent avec des chemises en chambray, de chemises à carreaux en flanelle, des combat boots et tout ce qui peut appartenir à ce registre du workwear bien défoncé. Ce n’est pas si différent de ce que vous porterez avec les chinos casual, mais le chino workwear changera la donne.

Chino habillé

Les chinos habillés se distinguent d’abord par des coutures invisibles à l’intérieur et à l’extérieur. Ils ont généralement une taille plus haute et un tissu plus qualitatif, avec un pli central. Ils sont également les plus malléables en terme de longueur étant donné que l’ourlet n’est pas fait. Ils peuvent se porter pour un look preppy avec une chemise oxford ou un polo et dans des tenues plus habillées, avec par exemple une chemise en popeline de coton. Du fait de leur taille haute, ils ne vont par contre pas du tout avec les t-shirts et les chemises sorties du pantalon (évitez surtout les chemises en jean et en chambray).


Comment porter son chino ?



Le détail qui fera la différence


CHINO - COLOR - SHAUN PAIGE

Mr Shaun Paige, Photo from Guerrism



Taille basse

Les grands, ou tout du moins les silhouettes minces et plus longues auront tout intérêt à prendre un jean slim, taille basse. La coupe slim sera adaptée à des jambes fines tandis que la taille basse permet d’allonger les jambes.Le raisonnement est simple: allonger les jambes sert à donner l’illusion de grandeur, ce qui est forcément inutile lorsqu’on est déjà grand.

La question du pli central

Le pli central ( droit fil)permet d’amincir la silhouette assez facilement. Le raisonnement est plutôt logique: le relief crée par le pli donne l’impression qu’il y a moins de matière par rapport à du plat. Seul souci: de profil, le chino aura du coup l’air plus large. Ce qui est un peu moins grave vu que ça se voit largement moins. Ce pli central est aussi caractéristique de la formalité et accompagne parfaitement un blazer: il permet de faire passer un chino d’un registre décontracté à un registre business quasi adapté pour le bureau si la couleur et sobre et la veste qui l’accompagne bien choisie. Evitez par contre au repassage ce pli central pour le week-end: votre chino aura l’air beaucoup trop formel.

Avec le pli central (pli de fer). Vous abstenir d’un pli central c’est vous assurer d’une ligne de jambe tout de suite un peu moins pure ( messieurs aux genoux arqués)

Largeur du bas et longueur du chino

La largeur d’ un bas de pantalon est une question variable: elle dépend surtout du coup de pied et de la pointure de votre chaussure. Si vous êtes plutôt traditionnel: le pantalon est censé recouvrir les lacets de votre chaussure dans un cadre formel, ce qui fait quand même une sacrée ouverture ( 21 cms de largeur). Si vous êtes plutôt un homme d’aujourd’hui: le pantalon sera porté feu de plancher ( le bas arrive au dessus de la malleole de la cheville) et la largeur oscillera entre 17 et 18 cms. Un ourlet avec des dimensions raisonnables, et un joli pli central. En somme, choisissez simplement une largeur qui mette un minimum en valeur vos chaussures. La règle principale, c’est qu’elles aient pas l’air aussi grandes que des pieds de clown. Quant à l’ourlet, 3cms font généralement l’affaire. Restez léger à cet endroit.

Maintenant gentlemen, faîtes votre choix et le bon !


[:]