Car un peu de distinction ne fait pas de mal.

Illustrations par Mrs Kaytleen Avenel

Il y a peu de choses capable de mettre autant mal à l’aise que la sensation de regarder au fond d’un puits et d’être confronté à la profondeur abyssale de son ignorance. En effet, dans ce monde digitalisé où les smartphones sont à portée de main, nous pouvons nous informer sur une infinité de sujets. Comme nous le disons très souvent : “Google est notre ami à tous.” Alors, en cas de doute sur une question, prenez le temps de vous assurer de la bonne réponse. Ceci en recoupant et vérifiant les sources.

Parmi la multitude des sujets que vous avez découverts sur Quora ou tout autre forum, il est parfois difficile de savoir lesquels sauront vous garder à flot. En effet, de tous ces sujets, lesquels vous permettront de toujours vous distinguer de la mêlée ? Lesquels vous permettront de rester au top dans l’environnement le plus difficile qui soit… LA VRAIE VIE !?

Vous aurez assurément face à vous des personnes sensibles à vos propos et que vous souhaiteriez probablement impressionner. Cependant, il y a plusieurs situations à risques, des pièges en quelque sorte. Des occasions sociales où vous devrez dire quelque chose d’intelligent, et vous n’aurez pas l’opportunité de réfléchir quelques instants avant d’appuyer sur “envoyer”.

Alors comment s’en sortir ? Nous le savons tous, un peu de connaissance peut nous sauver les miches, et ce dans n’importe quelle situation. L’information bien maîtrisée reste la plus forte monnaie. Celui qui sait peut ouvrir pratiquement toutes les portes. Et comme le disait le philosophe Grecque Socrates : “Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien.” Prenons ce principe comme une première leçon. Premier pas vers ce petit guide que nous avons élaboré afin de paraître plus éclairé, “highly educated” tout en ayant de fortes opinions et de solides convictions. (Même si – pour le moment – ce n’est pas tout à fait le cas). Nous vous souhaitons bonne chance !

COMMANDER DU VIN AU RESTAURANT

Restaurant - Que dirait un HEG Afropolitan ?Vous dînez dans un restaurant chic, peut-être étoilé, en superbe compagnie. En toute logique, vous voulez l’impressionner. Bien qu’il n’y ait aucune raison logique que ce soit à vous de commander le vin, vous prenez l’initiative. Et bien, maintenant il faut assurer !

Vous avez de la chance puisque dans ce type de restaurant, vous pouvez profiter des compétences d’un sommelier. Il faudra bien sûr que ce dernier sache de quoi il est question à votre table: vous l’aurez prévenu au préalable de ce rendez-vous lors de votre réservation. En effet, un bon sommelier voudra  connaître  la raison de votre visite et ce que vous serez prêt à dépenser pour le vin. Ainsi donc, vous aurez un allié fort utile et en temps de crise, c’est toujours bon de pouvoir compter sur quelqu’un.

Il serait bien avisé de demander conseil à un expert, plutôt que de prétendre faire son travail à sa place. Cependant, même si après l’avoir sollicité, vous ressentez toujours la nécessité d’étaler votre connaissance oenologique, vous pouvez toujours demander ce qu’ils ont de nouveau sur la carte. Plus d’audace ? Demandez la sélection vintage qui se marie bien avec vos plats… En revanche, si les prix sont hors de votre budget, battez en retraite et demandez “quelque chose de plus convivial et facile”… Il aura compris.

DITES

Je commence en général par du champagne à l’apéritif, un bordeaux en entrée et un superbe Pinot noir pour le plat principal. Mais ce soir, je me sens aventurier… Je vais écouter vos suggestions.”

(Je parais super à l’aise lorsque ces mots sortent de ma bouche, mais regardez bien au fond de mes yeux, HEEEEELPPP !)

J’ai entendu dire que les vins d’amérique du sud ont un bouquet qui ouvre l’appétit lorsqu’on déguste une entrecôte. Mais je suis plutôt intéressé par le côté gastronomique des vins espagnols et italiens. En avez-vous ?”

(Je me la pête et attends votre validation, faites moi plaisir s’il-vous-plaît, je dois impressionner la dame en face)

NE DITES PAS

“Nous prendrons le deuxième sur la carte svp.”

(Je suis pingre, mais je ne veux pas qu’elle le sache…s’il vous plaît, exploitez mon embarras et vendez moi le vin qui offre la plus grosse marge.)

“Servez nous votre vin le plus cher !”

(Je suis juste un idiot.)

 

À UNE GALERIE D’ART CONTEMPORAIN

Exposition - Que dirait un HEG afriopolitan ?Vous êtes dans la galerie d’art typique. Un grand cube blanc avec des “oeuvres” ça et là. Vous avez probablement vu ce carré blanc, avec rien d’autre. Juste du blanc. Ou d’autres carrés avec d’autres couleurs. Vous êtes debout, seul, devant un tas d’ordures empilées, avec au sommet une vieille paire de baskets super sales. Alors que vous vous apprêtez à solliciter les agents d’entretien, vous sentez soudainement une présence derrière votre épaule. La situation se corse, il s’agit de la galériste qui vous pose cette fameuse question : “Qu’en pensez-vous ?”

Alors, si vous n’êtes pas un véritable passionné, n’y allez pas tout seul. Il est toujours plus rassurant de s’y rendre avec une personne qui ne vous jugera pas sur vos connaissances en matière d’art contemporain. Si il est trop tard car hélas, vous avez été planté à la dernière minute pas votre partenaire du soir, il faudra bien finir par répondre à la question précédente…

N’ayez pas peur, l’un des avantages du questionnement sur l’art contemporain, c’est qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. De plus, votre interlocuteur a commis le seul péché interdit dans une galerie d’art : Demander une opinion. Alors, ne vous lancez pas sur un terrain glissant et adoptez cet air faussement songeur pour mieux délivrer la réponse à toutes épreuves: “Ça soulève plusieurs interrogations… ” En effet, vous venez de montrer que vous êtes tout à fait à l’aise avec la “nature challengeante du projet de l’artiste”, vous pouvez vous enfuir !

DITES

“Cette oeuvre se marie bien avec l’espace.”

(Je ne sais pas trop ce que c’est alors j’ai employé le mot oeuvre, de plus, j’ai dit “espace” au lieu de “pièce”. Alors j’ai bien le droit d’être ici.)

“Est-ce la première fois que ce travail est exposé ?”

(Je ne suis peut être pas un collectionneur expert, mais comment pourriez-vous en être certain  ?)

NE DITES PAS

“Ça coûte combien ça ?”

(Bon, je venais pour l’apéro, j’ai eu ma dose de champagne, je peux m’en aller maintenant.)

“Même mon fils fait mieux que ça.”

(Vous êtes un cas désespéré.)

DANS LA SALLE DE RÉUNION

Reunion travail - Que dirait un HEG afropolitan ?Dans un cadre “corporate”, nous avons tous connu cette réunion tellement ennuyeuse. Oui, vous savez ?! Celle durant laquelle il n’est question exclusivement que de chiffres et de prévisions pour l’année prochaine. Bien entendu, au lieu d’être attentif aux intervenants, nous étions concentré sur nos smartphones, à regarder des “Vines”, ou à flâner sur Instagram, Facebook et Twitter. Cependant, lorsque l’on nous demandait notre avis sur un point de la réunion, nous devions prétendre que nous lisions un message super important (relatif au travail bien entendu), et rattraper la réunion.

Souvent, dans le monde du travail, on oublie que le plus important n’est pas l’étendue de nos compétences techniques. En effet, nos actions, nos propos ainsi que notre image sont les clefs pour nous attirer les faveurs de nos supérieurs.

En d’autre termes, ce sont les apparences et les impressions qui dominent dans le monde de l’entreprise. Si vous êtes dans la salle de réunion, vous devriez avoir autour de vous les personnes les plus créatives, charismatiques ou dominantes. Et des recherches suggèrent que ces personnes sont plus aptes à détecter les faux-semblants. Si vous ne lisez pas Mr Afropolitan pour la première fois , nous supposons que vous savez faire une première bonne impression avec votre style vestimentaire. La question qui demeurera sera donc comment éviter l’écueil de la situation embarrassante du smartphone et que répondre à la sollicitation ?

Alors, le premier mot d’ordre sera “convaincre” ! Votre langage corporel ne devra pas vous trahir. Ne revenez pas surpris de votre absorption par les réseaux sociaux. Secouer la tête, vous toucher la bouche,secouer vos jambes, vous essuyer le front – ce sont tous des indices de votre malais tandis que les idées se bousculent dans votre tête. Ces gestes non-verbaux donnent trop d’informations. Les redondances et expressions comme “Si je me souviens bien” ou encore “Si je ne me trompe pas” trahissent aussi votre embarras.

Sachant cela, essayez de rester calme. Avoir du sang-froid lorsque la pression monte est un atout essentiel pour traverser une crise. Ainsi, établissez le contact visuel, appelez vos collègues par leur prénom pour les amadouer et passez “ la patate chaude”  à quelqu’un d’autre en disant quelque chose de vague mais direct. Par exemple, “Est-ce que tous les actionnaires ont voté pour ce plan ?”. Maintenant, rangez votre smartphone et concentrez vous sur la réunion.

 

DITES

“C’est bien ce que vous proposez, mais avons nous déjà un POC ?”

(Je ne sais pas trop ce que POC signifie, mais ce mot à l’air technique et intelligent, très corporate. Du moins, je sais que cela me permet de me défausser.)

“J’aimerais faire quelques recherches supplémentaires et je reviens vers vous.”

(Donnez moi quelques jours pour une réponse adéquate.)

NE DITES PAS

“Désolé, j’étais un peu distrait.”

(Oui, nous faisons tous des erreurs, mais je suis assez stupide pour être le seul à le reconnaître en pleine réunion de travail.)

“Je suis complètement d’accord.”

(Si ça merde, vous pouvez tout me mettre sur le dos.)

 

« Elegance is not standing out, but being remembered »

Nous avons établi un guide pour quelques situations de la vie. Maintenant, nous attendons vos impressions et vos anecdotes. Si vous avez d’autres domaines que vous aimeriez discuter, laissez nous un commentaire en dessous. Nous nous ferons une joie de vous répondre.